top of page

La pratique du Karaté repose sur un fondement crucial : la résolution de problèmes




Prenons un instant pour réfléchir. N'est-ce pas que l'essence des arts martiaux réside dans la capacité à identifier les problèmes et à y apporter des solutions adéquates ?


Imaginez : un adversaire tente de vous asséner un coup de pied au visage. En une fraction de seconde, il faut analyser l'attaque, la déjouer, et réagir efficacement pour neutraliser l'opposant. Par exemple, se décaler et riposter par un coup de pied visant le genou, une parmi tant d'autres stratégies possibles.


Dans votre discipline et pratique, les défis sont constants


Sur le plan technique : votre position peut être imparfaite, vos mouvements manquer de précision ou de puissance. La coordination, la fluidité, l'équilibre et la flexibilité sont autant d'aspects à perfectionner. Même une grande souplesse peut être contrebalancée par un manque de force dans vos coups.


Sur le plan des combats : chaque attaque de l'adversaire est un défi à relever, où chaque échec n'est que temporaire, poussant à la création d'une nouvelle réponse, d'une nouvelle solution.


Sur le plan psychologique : le chemin vers l'excellence implique sacrifices et résilience. Les obstacles, tels que les défaites, les blessures ou les critiques, testent votre détermination. Il est tentant de succomber au découragement, mais l'engagement envers la voie du Budo implique de se relever sans cesse, sans même prendre le temps de se dépoussiérer.


Sur le plan relationnel : le Karaté ne se maîtrise pas seul. Votre progression dépend des interactions avec vos pairs, instructeurs, mentors, partenaires d'entraînement et de l'environnement du dojo. Chaque interaction a un impact direct sur votre évolution.


Ce fondement, la résolution de problèmes, est donc un pilier non seulement pour maîtriser l'art du Karaté, mais aussi pour exceller dans toute forme d'art martial.


L’attitude du Tigre, dans les 5 formes animales de l’Art Martial Psychoverbal, est l’attitude orienté vers les possibilités et les solutions


La métaphore du Tigre dans les 5 formes animales du Shaolin illustre parfaitement l'attitude à adopter. Le Tigre, avec son attitude orientée vers les possibilités et les solutions, est un modèle de proactivité. Dans sa formation, l'accent est mis sur les stratégies et les tactiques permettant de s'orienter vers des solutions créatives, plutôt que de rester figé dans les problèmes. Le Tigre est un leader qui avance rapidement et avec assurance, faisant de lui l'animal le plus proactif parmi les 5 formes animales de l'art martial psychoverbal. Adopter cette attitude, c'est s'assurer un parcours couronné de succès, tant dans la pratique du Karaté Kyokushin que dans tout autre art martial.


 Le succès peuvent aussi déclencher des problèmes


Cette aptitude à résoudre des problèmes se reflète également dans la façon dont on aborde le succès et l'échec. Face à des victoires consécutives, il est facile de se laisser emporter par l'euphorie et de délaisser la discipline rigoureuse qui a conduit à ces succès.


C'est un piège classique du consumérisme : se laisser distraire par des plaisirs éphémères et perdre de vue nos valeurs fondamentales. Dans ces moments, il est essentiel de recentrer son attention, de réajuster son engagement envers notre discipline du Karaté ou autre art martial et de renouer avec les principes qui guident notre pratique.


Être centré dans notre corps-esprit dans le champ relationnel: ''Aligner ses trois centres''


Le domaine relationnel joue un rôle tout aussi crucial. Notre progression dans l'art du Karaté dépend fortement des personnes qui nous entourent. Entraîneurs, mentors, partenaires d'entraînement et même l'environnement du dojo contribuent à notre développement. La manière dont nous interagissons avec eux, l'attention que nous portons à leurs conseils et retours, tout cela influence directement notre évolution.


Participer à des compétitions de Karaté ou à des événements de knockdown, par exemple, requiert une coopération et une coordination avec une multitude d'acteurs. Plus votre réseau au sein de votre discipline est étendu, plus vous êtes exposé à des perspectives diverses, à des défis variés, mais aussi à des solutions potentielles.


La diversité des organisations de Karaté présente également des ''problèmes''


Certaines peuvent adopter une approche plus fondamentaliste, imposant des restrictions sévères et cherchant à contrôler étroitement leurs membres. En continuant l’exemple que je donne au début de mon article précédent, ces organisations fondamentalistes serrent leurs poings pour empêcher l’oiseau de s’envoler.  Mais à force de le serrer, ils finissent par étouffer l’oiseau. D'autres, à l'inverse, embrassent une forme de consumérisme, offrant un large éventail de disciplines et d'expériences, au risque de diluer la concentration et la maîtrise de l'art. Dispersant ainsi leurs adeptes et les empêchant de revenir à leurs centres.


La politique, bien qu'elle soit souvent perçue comme un élément négatif, est intrinsèque à la pratique des arts martiaux. Elle joue un rôle crucial dans le maintien de la discipline, du respect et de l'ordre au sein d'une école ou d'une organisation. Comprendre et naviguer dans cet aspect de la pratique est essentiel pour tout pratiquant sérieux.

En conclusion, comprendre et intégrer ce principe de résolution de problèmes est donc un atout majeur. Il ne s'agit pas seulement de maîtriser des techniques, mais de développer une approche globale qui englobe tous les aspects de la pratique martiale. En affrontant les défis, en cherchant constamment des solutions, et en restant fidèle à nos valeurs, nous pouvons atteindre l'excellence non seulement dans notre art, mais aussi dans notre vie. C'est pourquoi la discipline du Karaté est un art de vivre et non un art pour tuer.


Gaëtan Sauvé,


"Marchez sur la Voie du Guerrier Génératif, un chemin de discipline, de courage, et d'intégrité, en quête de la Vérité Ultime - une compréhension profonde de vous-même et du monde, guidé par les convictions profondes de votre cœur."

5 vues0 commentaire
bottom of page