top of page

S'entrainer au ralenti, permet-il d’être plus efficace en combat plein contact ?

Updated: Feb 17, 2022


CLIQUEZ SUR LA VIDÉO POUR LA FAIRE JOUER


Une main par dessus la main semi fermée dune autre personne. Pour démontrer la technique de pousse-main.

Et si nous pouvions rendre nos mouvements de karaté plus fluides grâce à la contribution de notre esprit somatique ? Et si nous pouvions contourner l’esprit cognitif et diminuer notre dialogue interne, comment cela nous rendrait-il meilleurs en combat ?


Travaillez au ralenti, permet-il d’être plus efficace en combat plein contact ?


Cette vidéo qui accompagne cet article est extraite d’une des 11 émissions de télévision, que j'ai créé et animé, diffusée sur CTV en 1994-1995 : L’ultime Karaté-Do. Cet exercice ressemble au pousse-mains dans les arts martiaux chinois. J’ai commencé à pratiquer le Tai chi au début des années 1980 et je l’ai enseigné pendant environ 30 ans.


Ce genre d’exercice a grandement amélioré ma façon de combattre en knockdown et celle de mes élèves. À l’époque, je pensais être le seul pratiquant du Karaté Kyokushinkai à comprendre l’importance du travail interne et de travailler au ralenti pour devenir un meilleur combattant en karaté plein contact. Hanshi Steve Arneil, le fondateur de la fédération internationale de karaté kyokushinkai (IFK), insistait aussi pour que nous travaillons à différentes vitesses.


Hein ? Je ne suis pas le seul à avoir compris cela, donc c’est plus un secret ?