top of page

Les trois esprits du guerrier créatif et génératif d’un combattant de knockdown

Dernière mise à jour : 3 mai 2023


Imaginez le moment où un combattant de karaté knockdown monte sur le tatami d’un tournoi international de karaté knockdown : son cœur s’emballe, son souffle s’accélère et ses muscles se tendent. Mais que se passe-t-il dans son esprit cognitif ? Qu’est-ce qui se passe dans son esprit somatique ? Comment va-t-il réagir ?


Dans cet article, nous allons explorer les trois esprits du guerrier créatif et génératif d’un combattant de knockdown : l’esprit cognitif, l’esprit somatique et l’esprit relationnel, et la manière dont ils travaillent ensemble pour l’aider à réussir ou à perdre dans ce sport de combat au KO intense et stimulant.


1. L’ESPRIT OU LE CHAMP COGNITIF est la partie de la psyché du combattant qui traite de la perception consciente, de la pensée et de la prise de décision.

Dans les moments qui précèdent un combat, l’esprit cognitif fonctionne à plein régime, évaluant les mouvements de l’adversaire, prédisant ses intentions et élaborant une stratégie pour la victoire. Cela exige un niveau élevé de conscience de la situation, d’agilité mentale et d’adaptabilité. L’esprit cognitif du combattant doit être concentré, lucide et ouvert d’esprit pour prendre des décisions en une fraction de seconde qui peuvent faire ou défaire le combat.


Dans le combat knockdown Kyokushin, l’esprit cognitif est responsable de l’évaluation des mouvements de l’adversaire, de la prédiction de ses intentions et du choix de la réponse appropriée. Cela exige un niveau élevé de conscience de la situation, d’agilité mentale et d’adaptabilité. Pour améliorer l’esprit cognitif, il est essentiel d’entraîner la capacité à rester concentré, lucide et ouvert d’esprit, même sous pression. Les techniques de pleine conscience (comme la méditation et les techniques de centrage), la visualisation (intérieure et extérieure) et les techniques de simulation et de répétition mentale peuvent contribuer à développer un état d’esprit stratégique et à améliorer la vitesse de traitement cognitif.


2. L’ESPRIT OU LE CHAMP SOMATIQUE est la partie du psychisme du combattant qui s’occupe des processus automatiques et non conscients, tels que les réflexes, la motricité et la conscience du corps.


Dans les moments qui précèdent un combat, l’esprit somatique travaille également dur, préparant le corps à l’action. L’esprit somatique du combattant doit être fort, agile et précis, capable d’exécuter des techniques avec rapidité, puissance et précision. Cela nécessite un niveau élevé de conditionnement physique, de mémoire musculaire et de proprioception.


Dans le combat par KO Kyokushin, l’esprit somatique est responsable de l’exécution des techniques avec vitesse, puissance et précision. Cela requiert un haut niveau de conditionnement physique, de mémoire musculaire et de proprioception. Pour améliorer l’esprit somatique, il est essentiel d’entraîner la capacité à se déplacer avec fluidité, relaxation et économie de mouvement. L’entraînement de la force, de la souplesse et de la coordination peut contribuer à développer un corps fort et résistant et à améliorer l’efficacité somatique.


3. L’ESPRIT OU LE CHAMP RELATIONNEL représente l’intelligence systémique autour de nous, en est une composante importante. Il se manifeste dans plusieurs aspects de notre vie, tels que la culture, la famille, l’histoire personnelle et la politique. C'est l'intelligence collective.


Dans cette perspective, le combattant de karaté knockdown développe un esprit relationnel en étant à la fois en harmonie avec lui-même et avec son environnement, y compris son adversaire. Cela implique de cultiver une conscience profonde et une connexion à soi, à son corps, à son esprit et à ses émotions, ainsi qu'une compréhension et une connexion avec les intentions, les mouvements et les énergies de l'adversaire. Le champ relationnel est lié à l’état de zone, ou de flow.


L'application du champ relationnel dans l'esprit relationnel du combattant de karaté knockdown pourrait favoriser une plus grande créativité et adaptabilité dans les techniques de combat, une meilleure gestion des émotions et du stress en situation de combat, ainsi qu'une plus grande capacité à s'adapter et à apprendre de nouvelles stratégies.


Dans le combat par KO Kyokushin, le champ relationnel est responsable de la gestion des émotions, de la communication avec l’adversaire et du maintien d’une attitude respectueuse et honorable. Cela nécessite un niveau élevé d’intelligence émotionnelle, d’empathie et de maîtrise de soi. Pour améliorer le champ relationnel, il est essentiel d’entraîner la capacité à rester calme, centré et respectueux, même dans le feu de l’action. Des exercices de respiration, des pratiques de pleine conscience et des jeux de rôle peuvent contribuer à développer un état d’esprit positif et constructif et à améliorer les compétences relationnelles.


Voir cet article de notre blogue qui explique le champ et l'esprit relationnel en Karaté Knockdown : https://www.lavoieduguerrier.com/post/comment-utiliser-le-champ-relationnel-sur-le-tapis-pour-dominer-vos-adversaires-en-karate-knockdown



L’importance d’unifier ses trois esprits (le centrage des 3 esprits)


Lorsque le combattant monte sur le tatami d’un tournoi international de karaté, les trois esprits génératifs s’unissent dans une danse complexe et dynamique. L’esprit cognitif évalue les mouvements de l’adversaire, prédit son prochain mouvement et élabore une stratégie pour la victoire. L’esprit somatique prépare le corps à l’action, en générant de l’adrénaline et en affinant les réflexes et les capacités motrices. L’esprit relationnel gère les émotions, en maintenant une attitude respectueuse et honorable, même au milieu d’une compétition intense.


Pour réussir dans le karaté knockdown, un combattant doit intégrer les trois esprits génératifs dans une performance cohérente et efficace. Cela nécessite un entraînement et une pratique dans chacun des trois domaines. En développant un esprit cognitif fort, un combattant peut prendre des décisions en une fraction de seconde qui peuvent faire basculer le combat. En développant un esprit somatique fort, un combattant peut exécuter des techniques avec vitesse, puissance et précision. En développant un esprit relationnel fort, un combattant peut maintenir une attitude positive et constructive, même dans le feu de l’action.


En conclusion, l’esprit d’un combattant de karaté knockdown est un système complexe et dynamique qui implique les esprits cognitifs, somatique et relationnel. En développant et en intégrant ces trois esprits génératifs, un combattant peut réussir dans cet art martial intense et stimulant. Ne manquez pas notre prochaine série d’articles sur l’esprit du combattant knockdown, dans lesquels nous explorerons chacun de ces domaines plus en détail et fournirons des conseils pour améliorer vos compétences en karaté knockdown.


Gaëtan Sauvé





37 vues0 commentaire

Comments


bottom of page