top of page

Comment Mas Oyama s’est Inspiré de Miyamoto Musashi pour Incarner la Rigueur

Dernière mise à jour : 11 juin 2023

La rigueur dans la pratique des arts martiaux (partie 2)


Comment Mas Oyama s’est Inspiré de Miyamoto Musashi pour Incarner la Rigueur




Dans la quête de maîtrise des arts martiaux, il y a des individus qui se distinguent par leur détermination sans faille et leur engagement total envers la rigueur. Parmi eux se trouve Masutatsu Oyama, un homme dont la vie a été profondément influencée par Miyamoto Musashi, le légendaire samouraï japonais. C’est grâce à la voie de Musashi que Mas Oyama a embrassé la rigueur et l’a utilisée pour façonner sa propre existence et créer le légendaire Karaté Kyokushinkai.

Mas Oyama était un homme passionné par les arts martiaux dès son plus jeune âge. Il cherchait un modèle, un guide spirituel qui incarnerait l’esprit du guerrier ultime. Il trouva cette inspiration dans la vie extraordinaire de Miyamoto Musashi, un homme qui a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire des arts martiaux.


La Rigueur de Miyamoto Musashi


Musashi était connu pour sa rigueur et son dévouement inébranlable envers les arts martiaux. Il a consacré sa vie à la recherche de la perfection, se soumettant à une discipline stricte et s’entraînant sans relâche pour atteindre ses objectifs. Son parcours était une source d’inspiration pour Mas Oyama, qui voyait en lui le modèle du guerrier idéal.

Inspiré par l’exemple de Musashi, Mas Oyama a décidé de suivre les traces de ce grand maître et de donner un sens à sa propre existence en intégrant la rigueur dans chaque aspect de sa vie. Il a compris que la rigueur était bien plus qu’une simple discipline physique, c’était une façon de vivre, une philosophie qui façonne l’individu de l’intérieur vers l’extérieur. Mas Oyama a intégré les principes fondamentaux de Musashi, créant une méthode d’entraînement rigoureuse et exigeante qui prépare les adeptes à surmonter les défis physiques et mentaux.


La rigueur de la Voie du Guerrier


Miyamoto Musashi est né en 1584 pendant l’époque de la période Sengoku au Japon. Il a vécu jusqu’en 1645, à l’époque de la période Edo.


À l’âge impressionnant de seulement treize ans, Miyamoto Musashi accomplit un exploit remarquable en affrontant son premier adversaire lors de son premier duel à mort en affrontant un adulte armé d’un sabre avec un simple bâton en bois. Malgré sa jeunesse, il démontra une maîtrise exceptionnelle des arts martiaux et une capacité remarquable à utiliser le sabre avec précision et efficacité. Cette victoire précoce marqua le début d’une carrière légendaire pour Musashi, où il deviendrait l’un des plus grands guerriers de l’histoire du Japon.


Miyamoto Musashi, le Maître des Duels à Mort


Tout au long de sa vie, Miyamoto Musashi participa à de nombreux duels à mort, qui devinrent des moments décisifs dans sa quête de maîtrise des arts martiaux. Il recherchait continuellement des adversaires dignes de son talent et de sa réputation grandissante.

On estime qu’il s’engagea dans environ soixante duels à mort, affrontant des samouraïs chevronnés et des experts en combat, prouvant ainsi sa supériorité et sa redoutable compétence avec le sabre.


Ces duels étaient souvent le résultat de défis lancés par d’autres guerriers cherchant à tester leur force contre celle de Musashi. Sa renommée de redoutable escrimeur était bien connue dans tout le Japon, et de nombreux adversaires aspiraient à se mesurer à lui pour tenter de le détrôner. Cependant, Musashi sortait presque toujours victorieux de ces affrontements, démontrant sa supériorité incontestée sur le champ de bataille.


Transcender la violence à travers le combat


Ainsi, bien que Musashi ait participé à un nombre impressionnant de duels à mort, son héritage dépasse largement ces affrontements violents. Son influence en tant que maître des arts martiaux et son enseignement sur la voie du guerrier ont touché de nombreux pratiquants à travers les siècles, faisant de lui une figure légendaire dont le nom résonne encore aujourd’hui.


La rigueur dans les arts martiaux


Dans les montagnes du Japon, un jeune garçon nommé Miyamoto Musashi entreprend un voyage pour maîtriser l’art du sabre. Guidé par une détermination sans faille, Musashi cherche à atteindre un niveau de compétence et de discipline inégalé. Un sabre de bois à la main, il passait d’innombrables heures à affiner ses techniques, repoussant sans cesse ses limites.


Accepter la solitude dans ses entraînements pour atteindre l’excellence


L’un des aspects essentiels de l’entraînement rigoureux de Musashi était sa solitude. Conscient de la nécessité d’une profonde introspection et d’un entraînement ciblé, il s’est retiré dans les montagnes. C’est là, entouré de la beauté de la nature, qu’il s’est plongé dans les subtilités des arts martiaux avec un dévouement inébranlable.


La solitude lui fournit l’environnement nécessaire pour affiner ses techniques et cultiver sa force mentale. Le pratiquant d’un art martial qui décide d’atteindre l’excellence doit aussi accepter de se lever le matin pour s’entraîner seul et de faire plusieurs entraînements seuls avec lui-même et ses rêves de réussite.


Quelle est la signification de la rigueur dans les arts martiaux ?


La rigueur dans les arts martiaux fait référence à la poursuite incessante de l’excellence par le biais d’une pratique disciplinée et d’un engagement inébranlable. Elle favorise l’épanouissement personnel, la maîtrise des techniques et le développement de la force mentale.


Musashi a atteint la maîtrise grâce à un entraînement rigoureux, à l’autodiscipline et à une soif constante d’amélioration. Il a consacré d’innombrables heures à perfectionner ses compétences, tant sur le plan physique que mental.


Quelles leçons pouvons-nous tirer de l’histoire de Musashi ?


L’histoire de Musashi nous enseigne l’importance de la discipline, de la persévérance et de la valeur d’un entraînement rigoureux pour atteindre la grandeur. Elle met l’accent sur la nécessité de se perfectionner en permanence et de s’engager inébranlablement dans son métier de guerrier.


L’engagement de Musashi envers la rigueur allait au-delà des arts martiaux. Il s’est également adonné à d’autres formes d’art, comme la calligraphie et la peinture, avec le même niveau de rigueur, de discipline et de dévouement.


En conclusion, Miyamoto Musashi a laissé un héritage indélébile dans le monde des arts martiaux grâce à son livre emblématique, "Le Livre des Cinq Anneaux". Ce classique intemporel partage sa sagesse stratégique et sa vision du combat, offrant des enseignements pertinents pour les guerriers de toutes les époques.


Musashi continue d'inspirer les praticiens d'arts martiaux et les chercheurs de sagesse avec son livre qui transcende le temps et reste une source d'inspiration pour atteindre l'excellence dans les arts martiaux et au-delà.


Dans mes prochains articles, nous explorerons l'application pratique des stratégies et des principes de Musashi en relation avec notre pratique des combats en Karaté Kyokushin. Restez à l'écoute pour découvrir comment nous pouvons intégrer la sagesse intemporelle de Musashi dans notre propre cheminement martial.


Osu!


Gaëtan Sauvé


69 vues0 commentaire
bottom of page